Les recettes d'une confinée,  Recettes,  Recettes Salées

MON PAIN COCOTTE

Voilà un moment que je souhaitais réaliser mon propre pain. J’ai donc essayé de faire du levain à plusieurs reprises sans réussir à le garder vivant (ou même à lui faire prendre vie!). Aussi, j’ai pour le moment abandonné l’idée mais j’en ai eu une autre (oui, j’ai toujours trop d’idées!)… Faire un pain cocotte !

Cela faisait longtemps que je voulais en réaliser un mais n’ayant toujours pas dans mon escarcelle la belle cocotte ronde 26 cm en fonte émaillée bleue caraïbes de chez Le Creuset (oui, certaines rêvent qu’on leur offre un sac Louis Vuitton, moi, je rêve d’une cocotte Le Creuset… D’ailleurs, si le Dieu des cocottes m’entend…), je ne l’avais pas fait.

En plein rangement l’autre jour dans notre cave, je dis à mon babrbu qu’il serait temps qu’il ramène la cocotte moche et trop lourde de sa mère… Sauf que n’ayant pas pu rentrer chez ses parents pour cause de confinement, la cocotte traînait toujours chez nous… Et quelle chance !!

J’ai donc tenté mardi soir de mélanger dans un saladier farine, levure fraîche, sel et eau et de laisser reposer toute une nuit sous un torchon.

J’ai juste remué grossièrement avec une maryse afin d’amalgamer les matières mais je n’ai pas du tout pétri. Je vous avoue que je n’y croyais pas trop à mon affaire sauf que le lendemain… La pâte avait triplé de volume ! J’étais comme une dingo dans ma cuisine… Oui, le confinement rend vite fou ! Mais le triplement de volume d’une pâte à pain également !

La suite a donné une vraie merveille, un pain à la croûte hyper croustillante et à la mie bien alvéolée !

Je vous livre donc ici ma recette, qui n’est certainement pas parfaite mais qui donne du bon pain !

Pour cette recette, j’ai utilisé principalement de la farine T65, celle qui sert à faire le pain de tradition mais je n’en avais pas assez. Aussi, j’ai ajouté un peu de T55 qui sert à la pâtisserie… Ce n’est pas l’idéal mais en ce moment, on fait avec ce qu’on a ! J’ai cependant découvert ce matin en faisant du tri dans mes placards que j’avais de la farine d’épeautre… Je pense que je vais retenté l’expérience avec ! En tout cas, faites avec ce que vous avez sous la main… La farine de blé, quelle qu’elle soit, donnera du pain !

Pour réaliser ce pain cocotte, vous aurez besoin de :

– 380g d’eau

– 500g de farine (j’ai pour ma part utilisé 415g de T65 et 85g de T55)

– 10g de sel

– 10g de levure fraîche (si vous utilisez de la levure déshydratée, mettez en 5g)

La veille, tirez 380g d’eau du robinet et laissez-la reposer à température ambiante durant une heure.

Emiettez la levure dans l’eau et laissez reposer un quart d’heure.

Dans un grand saladier, mélanger la farine et le sel (c’est important de mélanger ces deux matières afin de « cacher » le sel dans la farine pour éviter qu’il inactive ensuite la levure… Ces deux éléments sont des faux-amis, ils sont essentiels pour la recette et doivent cohabiter mais il faut éviter qu’ils soient en contact direct).

Ajoutez le mélange levure-eau petit à petit et remuez à l’aide d’une maryse.

Dès que les éléments sont grossièrement amalgamés, recouvrez le saladier d’un torchon et laissez reposer une nuit.

Le lendemain, déposez votre cocotte dans le four et préchauffez-le à 240°.

ATTENTION : Votre cocotte ne doit pas contenir d’éléments (poignets par exemple) en plastique, sinon, ils risquent de fondre !

Faites une boule avec votre pâte et disposez-la sur une feuille de papier sulfurisée généreusement farinée.

Dès que le four atteint la température de 240°, ouvrez la cocotte et disposez votre pâton dedans. Faites quelques entailles sur le pain à l’aide d’un couteau d’office. Refermez la cocotte et laissez cuire 20 minutes.

Au bout de 20 minutes, retirez le couvercle et laissez-cuire de nouveau 20 minutes afin que votre pain prenne une jolie couleur dorée.

Retirez la cocotte du four et enlevez le pain à l’intérieur. Déposez-le sur une grille et laissez-le refroidir.

Quelle fut ma surprise de découvrir ce si beau pain !

Une belle odeur de boulangerie avait de plus envahi ma cuisine !

Et je vous assure que ce pain a vraiment le goût du pain du boulanger !

Alors, convaincus ? Vous essayez ???