Recettes,  Recettes Sucrées

LES MADELEINES DE CHRISTOPHE FELDER ET CAMILLE LESECQ

Vous connaissez mon amour pour les madeleines je crois. J’aime tout en elles, leur goût, leur belle bosse, leur moelleux, leur forme… J’utilise depuis de nombreuses années la recette de Cyril Lignac que je trouve simple et idéale pour obtenir de belles dodues. Je vous l’ai déjà détaillée ici et vous invite à la retrouver en tapant « Madeleines » dans la barre de recherche.

J’ai acheté il y a quelques temps le livre « Ma petite pâtisserie » de Christophe Felder et Camille Lesecq qui regorge de recettes simples et efficaces que l’on prend plaisir à faire à la maison.

J’ai trouvé dans cet ouvrage une recette de madeleines un peu différente de celle que j’ai l’habitude de réaliser. Ici, le beurre, en plus d’être fondu, doit être noisette… Et croyez-moi, cela fait toute la différence niveau goût ! Quant à la couleur, on obtient de belles dodues toutes dorées ! Dans mon moule à empreintes coquillage, je peux vous assurer que ces madeleines ont fait l’unanimité lorsque je les ai présentées aux collègues ! Et qu’à peine j’ai eu le dos tourné, il n’y en avait déjà plus !

Je vous livre ici la recette avec quelques ajustements personnels. Pour une vingtaine de madeleines, vous aurez besoin de :

– 200g de beurre

– 3 œufs

– 160g de sucre semoule

– 50g de lait

– 1 pincée de vanille en poudre

– 1 bouchon de vanille liquide

– 200g de farine tamisée

– 10g de levure chimique

Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le cuire jusqu’à ce qu’il prenne une couleur et une odeur de noisette. Cela prend un peu de temps, surveillez-bien en remuant de temps en temps mais croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle !!

Lorsqu’il atteint cette cuisson, filtrez-le avec un chinois et laissez-le tiédir un peu.

Dans un saladier, mélangez les œufs, le sucre, le lait et les vanilles.

Incorporez ensuite la farine tamisée avec la levure puis le beurre noisette.

Votre pâte est prête. Christophe Felder et Camille Lesecq ne préconisent pas de laisser la pâte plusieurs heures au frais mais moi, j’ai l’habitude de passer par cette étape là afin d’obtenir de belles bosses. Aussi, j’ai laissé ma pâte reposer une nuit au frais afin de mieux la retrouver le lendemain.

Le lendemain, préchauffez votre four à 210° et beurrez et farinez votre moule à madeleines.

Remplissez une poche à douille de votre pâte à madeleines puis pochez la pâte dans les empreintes du moule.

Mettez au four à 210° durant 4 minutes puis abaissez la température à 180° et laissez cuire environ 10 minutes.

Laissez tiédir les madeleines et dévorez-les !!!

Christophe Felder et Camille Lesecq mettent en plus dans cette recette 10g d’eau de fleur d’oranger. Je ne suis personnellement pas fan de la fleur d’oranger, aussi, je n’en ai pas mis mais libre à vous de l’ajouter si cela vous tente.

Il existe d’autres recettes de madeleines dans le livre « Ma petite pâtisserie » : les madeleines framboise, les madeleines aux marrons, les madeleines citron-basilic ou encore les madeleines citron-pavot… Je crois bien que je vais être obligée de toutes les tester !!!

 

 

 

4 commentaires

  • Céline7575

    Ces madeleines ont l’air tout bonnement délicieuses !
    J’ai eu un coup de cœur pour le moule… Pourriez-vous me dire où vous l’avez trouvé ? J’adorerais m’acheter le même !
    Un grand merci d’avance, et merci pour vos partages !